Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

jeudi 20 novembre 2008

Nostalgies


C'est la dernière vespasienne (du nom de l'empereur romain Vespasien) de Paris, située boulevard Arago.
Ces édicules avaient été implantés au 19ème siècle par le préfet Rambuteau.
En ces temps où la parité n'existait pas, ces wc publics n'étaient utilisables que par les hommes.
Pour les homosexuels, c'était l'un des seuls moyens de se rencontrer : il y eut quelques affaires de moeurs mémorables car, selon les régimes politiques, la "police des moeurs" (dite aussi "la mondaine") faisait le guet autour de ces édifices très fréquentés (il y avait même des "heures de pointe !".
R.I.P

1 commentaire:

Daniel a dit…

Merci pour ce détail , je ne savais pas qu'il fallait en plus qu'il se donne un horaire , eh ben ça promettait déjà !!! Remarquez ça promet toujours mais y'a un mieu enfin un , pas beaucoup plus je trouve personnellement ...