Le blog quotidien - non hétérophobe - de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.


dimanche 29 mai 2011

"The music lovers" enfin visible ?

On annonce pour le 27 juin, la sortie en DVD du film de Ken Russel, biographie hallucinée et psychédélique de Tchaïkosky tournée en 1970 par Ken Russel.
Pour l'heure, il s'agit d'une sortie UK, sans sous-titres français apparemment car l'Angleterre est un île...
Gardons l'espoir que le film fasse l'objet d'une distribution en France.
La mort de Tchaïkovski reste encore sujet à supputations : des rumeurs persistantes arguent que le génial compositeur, homosexuel, se serait suicidé suite à la découverte d'une relation qu'il entretenait avec un garçon mineur.
On voit que l'homosexualité a toujours fait l'objet de persécutions dans la belle Russie.
Sur le même sujet, on verra avec intérêt le document réalisé par Frédéric Mitterrand et intitulé "Je suis la folle de Brejnev".


Un suicide ?



Moscou : la honte !

-Sipa-



La Russie, ce n'est pas si loin :

Samedi 28 mai 2011 (au XXIème siècle, donc), des ultra-religieux orthodoxes s'en sont pris violemment à des manifestants venus réclamer la reconnaissance des droits des homosexuels.
La police a chargé sans distinction manifestants et assaillants avant de les embarquer.
Les homosexuels n'ont pas le droit de manifester à Moscou, toute tentative étant sévèrement réprimée.

"L'homophobie, honte de l'état"
-Afp-

Ange (en)chanteur

Lignes | Lieu nouveau


MAS MUSEUM
ANVERS
-Photos Filip Dujardin -



Dimanche : on ne réveille pas l'ange qui dort.





jeudi 26 mai 2011

Cadeau : Scriabine | Korobeinikov


Andrei Korobeinikov est une révélation.
Ce jeune pianiste, humble et souriant quand on la chance de le rencontrer, joue Scriabin mieux que quiconque aujourd'hui.
A suivre de près.

Rêver

Jeune, mon ami (8)


Imprévisibles,
attachants,
irritants,
jamais grotesques,
tendres,
violents...




Tout leur est jeu...

ou fête.

Ils aiment les facéties,

n'arrivent pas toujours à dissimuler ce qu'ils ressentent,

peuvent oser enfin,


pour mieux brûler ensuite
ce qu'ils ont adoré...

Mais
ils peuvent
être
tellement
émouvants :



On
sait
pourquoi
on
les aime
autant.