Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

mercredi 25 janvier 2012

Cadeau (empoisonné) : Mozart | Florence Foster Jenkins

Florence Foster Jenkins (1868-1944) hérita en 1909 d'une fortune considérable qui lui permit d'enclencher la carrière de "Diva" dont elle rêvait : il lui fut facile financièrement de créer des clubs et de louer les salles les plus prestigieuses des Etats-Unis.
Incapable de la moindre justesse, inapte à tenir une note, n'ayant la moindre notion de ce qu'est le rythme, elle attira néanmoins des foules de "fans" à ses concerts ; on peut se douter que son public venait surtout pour s'offrir une franche partie de rigolade...

3 commentaires:

Xersex a dit…

Voilà quelque chose en plus:

http://en.wikipedia.org/wiki/Florence_Foster_Jenkins

Silvano/Gay Cultes a dit…

Merci, il y a la même chose en français.
Ciao !

joseph a dit…

quelle organe tout de même ! j'en reste sans voie, sans issue , quoi! c'est sans doute ça la flute enchantée impossible à intégrer dans l'ouverture de Carmen !