Le blog quotidien superfétatoire et sporadique de
Silvano Mangana. Maison de confiance depuis 2007.

dimanche 29 janvier 2012

Cadeau : Schubert | Lewis


De plus, Schubert, c'est parfait quand on veut pleurer avec grâce et distinction.
Ou toute colère dehors (voir vers 3'37).
Mais toujours dignement, n'est-ce-pas ?


4 commentaires:

Stan a dit…

C'est beau. C'est un peut triste gay culte ce dimanche je trouve.Gardes ton humour.

Silvano/Gay Cultes a dit…

Stan, on peut avoir l'humour... triste !
Il y en a dans ces lignes, si vous lisez bien.

Anonyme a dit…

Pour moi le meilleur pour Schubert est Alfred Brendel, là on a une vraie tristesse lucide avec une très large palette de sentiments.
Jean-Paul V

Silvano/Gay Cultes a dit…

@Jean-Paul V. : Lewis est, d'ailleurs le digne élève de Brendel.
Je l'ai entendu dans Schubert en récital, et, croyez-moi, c'est un pianiste à suivre dans ce répertoire.
Brendel, malheureusement, a pris sa retraite...